Préparer sa vie après sa carrière sportive

L'Olympienne Marie-Ève Marleau a participé à une fin de semaine de conférences intitulée "La série d'excellence post-olympique 2008", organisée par le Comité olympique canadien du 24 au 26 octobre à King City, en Ontario. Elle a gentiment partagé les faits saillants de cette conférence.

 

Marie_Eve_Marleau.jpgCe fût une activité très agréable puisque j’étais pour une des dernières fois en compagnie de d’autres Olympiens qui étaient aussi à Pékin cet été. J’ai donc pu tisser des liens d’amitié qui, j’en suis sûr, resteront longtemps.

Au niveau du contenu de la journée, plusieurs Olympiens sont venus nous raconter leur histoire de transition, dont Curt Hartnett (cyclisme), Fanny Létourneau (nage synchronisée) et Joanne Malar (natation). La plupart d’entre eux ont avoué avoir fait une dépression après s’être retiré du monde du sport et que c’était normal. Après une réflexion collective, les participants se sont entendus qu’il s’agissait d’un moment où tu es un peu perdu. Quelqu’un dans la salle a même comparé ça à un deuil, qu’il fallait le vivre et que la vie se poursuivait par la suite.

Au niveau des conférenciers, le premier a été Mark Tewksbury, un nageur médaillé d'or et d'argent aux Jeux olympiques de 1992 et médaillé de bronze en 1988. Il est un conférencier hors pair et son histoire est vraiment intéressante. D'ailleurs, il vient à peine de sortir un livre qu'il nous a généreusement offert intitulé : « The Great Traits of Champions, Fundamentals for Achievers, Leaders, and Legacy Leavers ». Je ne l’ai pas encore lu mais je compte le faire pendant les vacances de Noël!

Par la suite, la grande Linda Cuthbert, membre de l’équipe olympique de 1980 à Moscou. Elle nous a parlé de comment se préparer aux changements. Elle nous a fait réaliser quel genre de personne nous sommes face aux changements et comment nous réagissont. Elle a également traité un peu sur comment se préparer avant une entrevue, soulignant que cela demande de la pratique, tout comme notre sport. Elle nous a suggéré de demander à nos nombreux contacts partout au pays de nous faire des appels surprises pour se pratiquer!

Nous avons ensuite participé à des sessions interactives. J’ai notamment adoré celle animée par les gens d’Adecco qui se définisent comme étant les leaders mondiaux dans les solutions de ressources humaines. Ils nous ont fait passer des tests pour mieux connaître nos qualités et nos défauts, ce que l’on aime le plus et le moins, pour définir nos valeurs et comment les utiliser à notre avantage, etc. Il y a d’ailleurs une série de tests disponibles pour tout le monde et ils suggèrent fortement d’en faire usage. Ils nous ont également parlé de comment prendre une situation dans notre carrière et de la transformer en une histoire d’accomplissement en utilisant par exemple les mots-clés suivants :

1. Situation : décrire la situation
2. Obstacles : décrire les obstacles auxquels ont a fait face
3. Actions : établir la liste des actions qui ont été prises
4. Résultats : dire le résultat obtenu.

Ainsi, avec ses histoires, il est plus facile de les incorporer dans une entrevue par exemple.

Pour terminer, le chef de la direction du Comité olympique canadien Chris Rudge a animé une discussion sur le thème de la transition vers l’après-carrière sportive. Voici les points qu’il a abordé :

Ce qui vous rendait exceptionnel dans le passé vous aidera à connaître du succès dans votre prochaine carrière. Votre capacité à vous concentrer, à établir des buts et objectifs clairs, votre travail acharné, votre passion, votre recherche intransigeante pour l’excellence…  Ce sont tous des compétences hautement estimées dans n’importe quelle entreprise et vous serviront peu importe la direction que vous prendrez. What made you great in the past will help you be successful in your next career. The ability to focus, set clear goals and objectives, hard work, passion, uncompromising reach for excellence....these are all skills highly valued in any business or social enterprise and will serve you well no matter what you choose to do.
Le chemin vers le succès n’est jamais une route droite ou d’une seule direction. Il y aura plusieurs détours sur le chemin et le succès est souvent précédé de deux pas en avant et d’un pas en arrière. Ne vous découragez pas par les pas en arrière ou les détours. Ils font naturellement partie du processus. The line to success is never a straight line in one direction, nor straight up. There will be many curves in the road and success is often preceded by two steps forward and one step back. Don’t get discouraged by the step back or the detours. They are a natural part of the process.
Pensez à l’analogie avec le MBA. Vous avez votre MBA unique grâce à votre expérience olympique qui fera deux choses pour vous de ce que le MBA fait pour le gradué en commerce : cela vous ouvrira des portes et vous permettra d’obtenir des entrevues que les autres n’auront pas, et cela vous donnera les habiletés compétitives pour grandir et connaître du succès une fois que vous serez « dans le match ». Think of the MBA analogy. You have your unique MBA in that your Olympic pedigree will do two things for you that the MBA does for the business graduate....it will open doors and get you interviews that others won’t  get....it gives you the competitive skills to grow and succeed once you get “in the game.”
Faites-vous évaluer par des professionnels afin de vous aider à identifier vos forces, vos faiblesses et vos aptitudes ainsi qu’à vous aider à vous concentrer sur vos vrais secteurs d’intérêt. C’est un processus qui vaut la peine d’être refait tout au long de votre cheminement de carrière alors que vous ferez face à de nouveaux défis et opportunités. Cela vous concernera particulièrement lorsque vous accepterez des défis nécessitant du leadership et de la gestion. Get professional testing to help identify your strengths, shortcomings, and aptitudes and to help focus on your true areas of interest. This is a process worth repeating as your career grows and you face new challenges and opportunities. This will particularly apply as you take on leadership and management challenges.
Examiner minutieusement les nouveaux emplois et carrières. Ne donnez pas carte blanche à la description de l’emploi. Trouvez des gens qui travaillent pour les entreprises que vous envisagez et que vous rencontrerez. Demandez-leur ce qu’ils aiment et ce qu’ils n’aiment pas au sujet de la compagnie et de l’environnement, les possibilités d’avancement, etc. Le plus que vous serez préparé pour votre entrevue, le plus de situation vous soulignerez pour accentuer vos propres forces et vous serez ainsi mieux capable de vous vendre en tant que meilleur candidat pour cet emploi. En plus, lorsque vous serez engagé, il y aura moins de surprise en cours de route. Investigate new jobs and careers thoroughly. Don’t take job descriptions “carte blanche.” Find people who work for the business or enterprise that you are looking at and interview them. Ask them what they like and dislike about the company and the work environment. What are the advancement opportunities and on and on. The more prepared you are for your own interview, the more context you will have to highlight and accentuate your own strengths and you’ll be better able to sell yourself as the best candidate for the position. In addition, when you do get hired, there will be less surprises along the way.
Trouvez très tôt un mentor. Vous comprenez essentiellement tous ceci du rôle que les entraîneurs ont joué dans votre vie. Ce ne doit pas nécessairement être votre patron. Il peut être un collègue que vous admirez et respectez en raison de ses habiletés, son éthique de travail, sa créativité et son attitude. Un mentor vous aidera à aller de l’avant plus rapidement et à vous aider à vous ajuster à la culture d’entreprise plus facilement. Get a mentor early. You all intrinsically understand this from the roles that coaches have played in your life. It doesn’t have to be your boss. It can be a colleague whose skills, work ethic, creativity or attitude you admire and respect. A mentor will help you move ahead more quickly and help you adjust to the culture of the enterprise more easily.
Ne craignez pas l’échec. C’est une partie naturelle du développement de votre carrière, comme lorsque vous avez appris à marcher quand vous étiez enfant et quand vous établissiez de nouveaux objectifs dans votre carrière sportive. Apprenez de vos erreurs. En fait, dans plusieurs cultures d’entreprise, ce n’est pas l’erreur que vous faites mais plutôt comment vous les corriger qui compte. Bien se sortir de ces erreurs vous permet de démontrer à vos collègues et clients votre engagement à bien faire les choses. Cela aide à créer une confiance aux yeux de vos collègues quant à votre capacité à poursuivre. Vous n’atteindrez pas votre potentiel maximum jusqu’à ce que vous poussiez occasionnellement le bouton d’échec. Don’t fear failure. It’s a natural part of career development just as learning to walk was as a child and stretching to set new targets was in your sport. Learn from mistakes. In fact, in most work cultures, it’s not the mistake you make but how you handle it that counts. Recovering well from an error enables you to demonstrate to colleagues and customers your commitment to getting it right. It helps build confidence in their eyes in your ability to follow through.  You won’t achieve your maximum potential unless you push to the point of failure occasionally.
Demandez de l’aide. Ne faites pas votre « Ti-Joe Connaissant ». Personne ne s’attend à ce que vous sachiez tout, spécialement lorsque vous êtes nouveau dans un emploi. Prétendre que vous savez toutes les répondes vous mènera à faire des erreurs et vous méfiez de votre jugement. En plus, vos collègues seront flattés lorsque vous leur demanderez de l’aide. Cela construira des relations plus fortes et plus productives. Obtenir de l’aide est encore plus important lorsque vous aurez des rôles nécessitant du leadership. Vous arriverez à travailler avec les talents, les rêves et les ambitions des autres. Comme Sir Isaac Newton a dit : « Si j’ai vu plus loin, c’est parce que j’étais sur les épaules des géants. » Entourez-vous de géants! Ask for help....don’t be a know it all. Nobody expects you to know everything, especially when new on the job. Pretending you know all the answers will lead to mistakes and mistrust in your judgement. In addition, colleagues are flattered when you ask them for help. It will build stronger and more productive relationships. Getting help is even more important when you get into leadership roles. You then achieve by working with the talents, dreams and ambitions of others. As Sir Isaac Newton said, “  If I have seen further it is by standing on the shoulders of Giants.”  Surround yourself with giants!
Dans toutes les tâches qui vous sont attribuées, soyez le meilleur possible dans ce rôle. Le succès commence souvent au premier niveau dans une entreprise. Si vous regardez le travail d’aujourd’hui, celui de demain se poursuivra par lui-même. Les gens reconnaissent toujours l’initiative et, invariablement, cela amène des mérites. Ne vous mettez jamais dans une situation où vous dites : « Je fais seulement ça jusqu’à ce que je trouve ce que je désire vraiment. » Ce que vous voulez vraiment est souvent juste au coin de la rue si vous travaillez suffisamment fort dans la position où vous êtes présentement! Whatever you end up doing, be the best you can be in that role. Success is often a function of starting at an entry level in a business or enterprise with great potential. If you look after today’s job, tomorrow’s job will look after itself. People always recognise initiative and invariably it gets rewarded. Never put yourself in a situation where you say, “ I’m only doing this until I find what I really want.” What you really want is likely just around the corner if you work hard at what you are currently doing!
N’ayez pas peur d’être naïf. Vous seriez surpris de ce que vous pouvez accomplir simplement en essayant. Être naïf vous permettra de penser autrement et d’amener des perspectives nouvelles aux défis traditionnels. La créativité est souvent abandonnée par la « sagesse conventionnelle ». Les réponses traditionnelles aux défis traditionnels et aux opportunités mènent habituellement à des résultats traditionnels! Comme on dit : «  Si vous faites ce que vous avez toujours fait, vous aurez ce que vous avez toujours eu. » Vous seriez surpris combien de fois les gens vous laisseront la place si vous avancez avec confiance et si vous êtes convaincus de vos idées et de votre vision. Don’t be afraid to be naive. You’d be surprised at what you can accomplish simply by trying. Being naive will let you think outside the box and bring fresh perspectives to traditional challenges. Creativity is often crushed by “conventional wisdom.”  Traditional answers to traditional challenges and opportunities usually lead to traditional results! As they say, “If you do what you’ve always done, you’ll get what you always got.” You’ll be surprised at how often people will just get out of the way if you move forward with confidence and a belief in your own vision and ideas.
Lorsque vous sentez qu’il est temps de changement ou que vous désirez changer de situation, ne fuyez pas l’ancienne. Il est toujours plus facile de trouver un nouvel emploi pendant que vous travaillez que lorsque vous n’avez pas d’emploi. Essayez d’anticiper lorsque ce sera le temps de changer et contrôler le processus afin d’être pro-actif, non réactif. When you sense it’s time for change or you’ve run up against a wall, move to a new situation, don’t run away from the old one. It’s always easier to find a new job while you’re currently working than when you’re not. Try to anticipate when it’s time for a change and control the process so that it is pro-active, not reactive.
En continuité avec le point précédent, ne vous faites pas attraper dans une « chambre avec une seule porte ». Vous devriez toujours penser à ce que pourrait être la prochaine étape et comment vous aller y parvenir. Cela pourrait être dans votre situation actuelle ou en regardant la prochaine organisation si vous ne voyez pas d’opportunités arriver avec votre employeur actuel. Quelques fois, les organisations sont trop petites pour permettre à ses employés de grandir et de répondre à leurs besoins et sont heureux de travailler avec leurs employés afin de planifier les prochaines étapes. Along with the above, don’t get caught in a “room with one door.” You should always be thinking about what the next step might be and how you’re going to take it. That might be in your current situation or by looking to the next organisation if you don’t see growth opportunities with your current employer. Sometimes organisations are too small to provide the growth employees need and they are happy to work with them to plan for the next step.
Les relations sont très importantes. Ne les prenez pas pour acquises. Vous devez travailler pour les avoir. La diminution de la satisfaction au travail dépend souvent des relations qui se détériorent avec ses paires ou superviseurs et les subalternes qu’en raison du travail lui-même. Cela augmente lorsque vous grimpez dans l’échelle. Relationships and fit are very important. Don’t take them for granted....you have to work at them. Diminished job satisfaction is more often a function of deteriorating relationships amongst peers or supervisors and subordinates than it is about the job itself. This increases as you move further up the ladder.
Apprenez à construire un pont entre l’intelligence et la sagesse. Ils sont différents. Comme a déjà dit quelqu’un, vous pouvez être très intelligent mais pas très malin. Les réponses et les solutions n’apparaissent pas toujours immédiatement. La façon dont vous y parvenez dirigera votre action. Regardez largement le contexte avant de sauter aux conclusions et, par-dessus tout, apprenez à penser dix pas en avance. Demandez-vous : « Si je fais ou dis cela, quelles seront les conséquences à court, moyen et long terme? ». Learn to build the bridge between intelligence and wisdom. They’re different. As a person once said, you can be very intelligent but not very smart. Answers and solutions aren’t always as they appear immediately and how you assess then will dictate your course of action. Look at the broader context before drawing conclusions and above all, learn to think ten steps ahead. Ask yourself,  ”If I do or say this, what are the short, mid and long term consequences?”
Votre outil le plus important est la communication. Développez ces habiletés. Nous entendons tellement souvent dans le milieu des entreprises que le conflit et la mauvaise compréhension surviennent d’un manque et d’une mauvaise communication. Plusieurs personnes ont de grandes idées dans leur tête mais n’ont pas les habiletés pour les partager. Prenez des cours d’écriture et de communication orale. Vous devez faire connaître vos idées et la voie vers de meilleures solutions vient habituellement d’un dialogue extensif. Équipez-vous avec les outils pour participer à ce dialogue. Your most important tool is communication. Develop these skills. So often one hears in business that conflict or misunderstanding arose from lack of or poor communication. Many people have great ideas residing within but don’t have the skills to get them out. Take courses on writing and speaking. You need to make your ideas heard and the path to better solutions is usually through extended dialogue. Arm yourself with the tools to participate in that dialogue

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter!